L'oeuvre - La technique


En résumé, la peinture est filmée pendant qu’elle vole dans l’air. Elle passe dans le champs de la caméra, un jet de peinture à la fois. Puis, au montage, les plans sont combinés de manière à composer un «tableau en mouvement».

Les principaux outils sont une catapulte, la caméra, et l’ordinateur. Trois façons de jouer avec le matériau.

La peinture liquide est catapultée dans l’air, utilisant une technique précise (developpé par Simon Goulet et Denis-Noël Mostert) contrôlant toutes les variables possibles (forme, texture, couleur, épaisseur, trajectoire, vitesse, quantité, étendue, hauteur…). Les dispersions picturales sont par la suite influencées par la résistance de l’air et la gravité. Donc, une fois dans l’air, la peinture liquide est laissée à elle-même.


© Copyright Simon Goulet, Amoniak films 2003
site web créé par Kinologik